cordon-bleu-bread-rolls-intro2

Mardi après-midi (Où se situe le milieu de la semaine quand elle commence le mardi après-midi ? Quelqu’un peut-il m’aider à faire le calcul ?), on démarre avec un cours théorique sur… les noisettes !! Bon allais non, pas que les noisettes, les noix, les amandes, les épices… on prend le garde-manger très au sérieux au Cordon Bleu !! (J’aurai dû prendre Skippy avec, c’est un fin connaisseur.)

Jeudi, le thème de la démo est la pâte à choux, et plus particulièrement les éclairs au café…

Cordon Bleu - éclairs au café

Les réalisations du chef et ses idées de déco en chocolat… va falloir s’entraîner !

C’est l’une des recettes que l’on est susceptible d’avoir comme exam pratique, concentration donc… et là, après 10 minutes de cours, l’alarme incendie retentit… c’est visiblement un exercice mais tout le bâtiment doit être évacué (ça tombe bien, on est au 4e étage…) et on se retrouve donc à profiter du soleil en face du British Museum (notre « meeting point », classe non ? Ça change du parking du bureau 😉 ). Le temps de reprendre notre place en classe, on a perdu 30 minutes, pas cool… du coup, on enchaîne quasi directement avec la démo (le temps d’enfourner 1/2 tartine avocat-miso, soit 45 secondes). Comme chaque fois, on tire au sort notre place dans l’atelier et je me retrouve juste à côté du chef = maxi pression. (Je laisse tomber encore plus de trucs que d’habitude, coucou j’ai deux mains gauches.)

Pâte à choux, pochage et cuisson des éclairs, crème pâtissière au café, fondant au café, décoration des éclairs au cornet de chocolat… c’est clairement le cours pratique le plus compliqué que l’on ait eu depuis le début selon moi.  (Le problème avec le fondant c’est qu’il doit être chauffé pile à la température corporelle et que, visiblement, je pense que je fais 23 degrés à l’intérieur.)

cordon-bleu-eclairs-cafe-05

Côté régularité, y a du boulot !!

On termine le cours en retard et, le plus cool, c’est qu’il est 18h30 et que la journée n’est toujours pas finie ! On continue avec un cours théorique sur les fromages… (tartine, 2e épisode, dans les escaliers) le prof le plus british de l’univers nous présente sa collection de fromages comme Georges Clooney nous vendrait des capsules de café mais, rien n’y fait, je suis ultra crevée (et il n’y a pas de vin rouge pour accompagner la dégustation). 21h30, y a plus qu’à prendre le bus, le train, marcher et j’aperçois, au loin, mon amoureux qui m’attend à la gare, mais surtout, mon lit.

Vendredi matin on ne perd pas le rythme (quel rythme déjà ?) et on démarre la journée par une séance de tutorat individuel avec l’un des chefs, l’occasion de faire le point sur les choses à améliorer, etc. On reçoit aussi nos cotes pour les 8 premiers cours, c’est sympa de savoir où on se situe à un mois des examens… Le long break qui suit me permet d’aller déjeuner dans un super joli café appelé Fork, dans le quartier de Bloomsbury, recommandé par la meilleure bruncheuse du monde 😉 .

Fork Deli

Enfin, pour la dernière démo de la semaine, c’est un cours que j’attendais avec impatience, le pain ! Là, je remercie chaudement les profs du Cefor de nous avoir fait faire du pain toutes les semaines presque sans exception pendant deux ans… (bon ok, à l’époque j’ai pesté, mais là je me sens dans mon élément !) On apprend à faire du soda bread, pain rustique sans levure mais avec du bicarbonate de soude, qui se réalise ultra rapidement et facilement. Le goût est très typé et la mie est friable, c’est sympa ! On apprend aussi à faire des « bread rolls », petits pains de table de toutes formes.

cordon-bleu-bread-rolls-05

Les réalisations du chef

La démo se passe vraiment bien, tout semble rouler pour la plupart d’entre nous, et je me rappelle à quel point j’adore faire du pain…

Soda bread

Soda bread, plus bon que beau !

Cordon Bleu - Bread rolls

18h sonne, c’est le weekend.

#cayestcestleweekendvivelessupersweekends

Print Friendly, PDF & Email

6 Comments on Le Cordon Bleu – Semaine 5

  1. Tu m’épates Mélanie ! Bravo !!! C’est chouette de partager avec nous tes exploits culinaires et tes découvertes anglaises. Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *