Cordon Bleu - Forêt noire

Cette semaine, festival de gâteaux, 3 au programme !

Lundi, génoise à la crème au beurre française et à la confiture de framboises. C’est marrant parce que quand je suis allée visiter l’école en janvier avant de m’inscrire, j’avais observé une classe en train d’exécuter cette même recette ! (Et ils galéraient bien !!!)

Pour faire la génoise, il faut monter les œufs et le sucre au ruban, c’est à dire les fouetter pendant suuuuuper longtemps jusqu’à ce qu’ils triplent de volume et que l’on arrive à tracer le chiffre 8 sur la surface de la pâte… le tout, à la main évidemment !!! Me voilà donc avec une belle cloche sur le pouce (et une pensée pour les copines du Cefor 🙂 ).

On a besoin de 40 minutes minimum pour le montage du gâteau… imbibage au sirop, confiture de framboises, une 1re couche de crème au beurre (appelée « crumb coat », pour éviter que des miettes de biscuit ne se voient à l’extérieur), une 2e couche de crème (quand y a de la gène y a pas de plaisir !) puis déco au cornet de chocolat… et là, y a encore du boulot, on dirait que ça a été décoré par une enfant de 5 ans… (et encore, pas douée la gamine !!) Le chef me dit « it’s a shame », vous n’avez pas vraiment besoin d’une traduction !!

Cordon Bleu - Génoise crème au beurre

(J’ai honte, mais la crème au beurre je trouve ça quand même vachement bon. 🙂 )

Un break de 4 heures avant le cours théorique sur les fruits (you-pie) et on en profite pour aller manger dans l’un des restos indiens les plus délicieux et les plus prisés de Londres (le soir, en moyenne 1h30 de file pour entrer, on a abandonné à chaque fois !), j’ai nommé Dishoom !!! J’essaierai de faire un post complet la prochaine fois que j’arrive à y entrer, parce que j’avais tellement les crocs que je n’ai pas pris de photos !!

Mercredi, je me réveille avec une maxi-crève, ça va aider pour la suite ! La démo du jour : gâteau forêt noire et gâteau chantilly aux fraises. Jeudi, on passe à la pratique… Génoise au chocolat (re-ruban, re-fouet, re-cloche), compote de cerises, crème chantilly et chocolat tempéré et étalé sur une feuille transfert (une feuille de plastique recouverte d’un dessin imprimé avec du beurre de cacao). Le résultat est top ! Tout le monde se débrouille bien, le chef nous félicite (et ça n’arrive pas souvent !).

Cordon Bleu - Forêt noire

Vendredi, pour le 3e et dernier cours pratique de la semaine (il est temps que ça s’arrête, je tiens à peine debout !), c’est la charlotte au chocolat. Pas simple du tout, entre le biscuit à la cuillère (qui se dit « ladyfingers » en anglais, trop mimi !), la mousse bavaroise à base de crème anglaise collée à la gélatine et les vagues en chocolat super difficiles à manipuler. Les semaines passent et les choses commencent vraiment à se compliquer… Mais je suis contente du résultat, je ne partais pas vraiment gagnante sur ce coup-là ! Plus que 2 semaines de cours, 2 examens et le premier cycle « basic patisserie » sera terminé, le temps passe trop vite.

Cordon Bleu - Charlotte au chocolat

Cordon Bleu - Charlotte au chocolat

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *